La constipation est l’un des motifs les plus fréquents de consultation en pédiatrie. Elle se caractérise par des selles rares et/ou dures et/ou difficiles à émettre.

Chez le nourrisson allaité exclusivement, on peut parler de constipation si il y a moins de 1 selle par semaine et chez les enfants, lorsqu’il y a moins de 3 selles par semaine et/ou lorsque les selles quotidiennes sont de très petits volumes.

 

Pourquoi aller voir un pédiatre lorsqu’on suspecte une constipation ?

Dès que vous suspectez une constipation chez votre enfant, vous devez vous rendre chez un médecin. C’est lui qui réalisera un examen clinique et un interrogatoire bien mené pour définir s’il s’agit d’une constipation fonctionnelle ou s’il y a une cause sous-jacente (constipation organique).

Le médecin vérifiera donc s’il y a un retard d’émission du méconium (premier caca), des selles glairo-sanglantes, du retard pondéral, un arrêt des gaz, des vomissements répétés…

Dans 95% des cas la constipation est fonctionnelle il n’y a alors pas besoin d’examen complémentaire.

 

Pourquoi traiter la constipation ?

Il faut traiter la constipation car celle-ci peut entraîner des complications :

  • Douleurs abdominales
  • Fissures anales (des filets de sang apparaissent à l’émission des selles)
  • Encoprésie (émission volontaire ou involontaire de selles normales dans un endroit inapproprié après l’âge de 4 ans)
  • Infection urinaire basse

 

Comment traiter la constipation ?

Tout d’abord, il faut débuter par des mesures hygiéno-diététique. Vous devez adapter l’alimentation de l’enfant et son mode de vie :

  • Alimentation riche en fibres
  • Apports hydriques suffisants (selon l’âge de l’enfant : un peu d’eau Hépar est possible)
  • Changement d’épaissisant de lait
  • Rééducation à la propreté : Aller aux toilettes régulièrement, en laissant prendre le temps et en démystifiant la chose
  • Activité physique

Dès la premiere consultation, le médecin peut également prescrire des laxatifs (exemples : FORLAX®, MACROGOL®…), en cure de 1 à 3 mois. Cela est à réévaluer régulierement par le pédiatre.

Si l’enfant présente une encoprésie, le médecin réalise un lavement par PEG pour évacuer complètement l’ampoule rectale puis il prescrit du laxatif en traitement d’entretien. La prise en charge psychologique est très importante.

 

Que faire pour prévenir la constipation ?

Pour prévenir la constipation, il faut ne pas la laisser s’installer. Il faut donc proposer de façon systématique une alimentation équilibrée, avec des apports hydriques suffisants et une activité physique régulière. Il est important de discuter avec l’enfant et de consulter un médecin pour poser un diagnostic.